Le Hub Forum, rendez-vous international de l’influence et du digital, avait lieu cette année les 11 et 12 octobre à l’Espace Pierre Cardin à Paris. Cette édition avait pour thématique « GLOBAL BRANDS VS CONNECTED CONSUMERS »

CETTE ANNEE ENCORE, DIFFICILE VOIRE IMPOSSIBLE DE REALISER UN COMPTE RENDU EXHAUSTIF DU HUB FORUM TANT CES 2 JOURNEES ETAIENT RICHES EN INFORMATIONS, EN CHIFFRES, EN CITATIONS, EN EXEMPLES, EN ENSEIGNEMENTS…

Mais voici tout de même les 208 infos et chiffres clés que LLLLITL a relevé pour vous !

 

 

DAY 1    BRAND, SOCIAL & MARKETING

                OPENING KEYNOTE

                Jean-Marie Dru - Chairman - TBWA\Worldwide

• La révolution digitale est en marche, elle a déjà commencé depuis quelques années, le monde se digitalise. Constat 2012 : Minority Report n’est plus de la fiction.

• Le digital c’est notre nouvelle réalité, il est multidisciplinaire, partout, tout le temps.

• Le digital a atteint sa maturité, aujourd’hui toutes les entreprises subissent la « disruption digitale ».

 

DIGITAL + RETAIL = DIGITAIL

• Le meilleur exemple est celui de Tesco et son magasin virtuel dans le métro coréen (repris actuellement par Carrefour à Paris et Lyon). Il y a également Red Tomato Pizza, qui permet de commander depuis un magnet sur son frigo : le « VIP Fridge Magnet ».

• Avant, les plateformes technologiques servaient à « faire circuler les idées ».

• Aujourd’hui, la technologie nous « inspire des idées ».

 

DAN = DIGITAL ART NETWORK

• Un réseau mondial d’expertises digitales. Il est désormais impossible de cantonner le digital à un seul métier ou une seule cellule.

• Il n’y a pas de réponse structurelle à la révolution digitale, c’est pour cela que DAN est composée de 700 personnes dans 28 villes à travers le monde.

VOIR ARTICLE COMPLET SUR LE LANCEMENT DE DAN

• Les entreprises et les agences doivent donc s’adapter. Citation de Steve Jobs : « The best innovation is sometimes the company, the way you organize the company. »

 


 

 

REACH – MEDIA & CONSUMERS : A NEW LANDSCAPE

                UN PAYSAGE MEDIA EN PLEINE R(E)VOLUTION 

                Yannick Bolloré - Directeur général délégué - HAVAS

                Laurent Solly - Managing Director - TF1 Publicité

                Pascal Pouquet - Directeur des nouveaux médias - Le Figaro

                Emmanuel Chain (modérateur) - CEO - Groupe Elephant

 

MEDIAS ET REVOLUTION DIGITALE

• Dans le paysage des médias, la grosse révolution de ces dernières années c’est la TNT. Avant il fallait souscrire au câble pour avoir plus de chaines, c’était payant > aujourd’hui la majorité des français dispose de 18 chaines et c’est gratuit.

• Les médias, français notamment, ont plus évolué ces 5 dernières années que pendant les 15 années précédentes.

 

DIGITAL ET TELEVISION

• « On nous a convoqué au cimetière, mais on s’est en réalité retrouvé à la maternité. » Le digital a ouvert de nouvelles portes à la télévision, il lui a fait plus de bien que de mal.

• A la télévision, l’audience en elle même ne suffit plus, on parle désormais d’ « efficacité des audiences ».

• Comme d’autres domaines, la relation unilatérale « Top > Down » à laissé place à une communication qui permet d’avoir des retours et des échanges. La relation marque / consommateur est complètement révolutionnée par le digital, en télévision également.

« Regarder la télé » c’est terminé : aujourd’hui on la commente, on interagit avec les programmes, on les partage, on les livetweet…

• TF1 / SFR / Shazam La dernière opération de « tag tv » entre SFR et TF1 via Shazam a généré près de 60.000 tags renvoyant vers le concert de Mai Lan en direct.

 

DIGITAL ET INFORMATION

• « Le soleil ne se couche jamais sur le web » : l’actualité est présente 24h/24 dans notre quotidien et non plus « seulement » lors du 20h.

• Aujourd’hui la course à l’information commence par le mobile, notamment via les notifications push des appli de médias (presse et télévision principalement).

• Groupe Le Figaro : 500 millions d’euros de CA, dont 1/4 lié au digital.

• Sur LeFigaro.fr les journalistes sont de plus en plus des « animateurs de communautés », ils sont community managers de leurs écrits.

• Il y a jusqu’à 400.000 commentaires /mois sur lefigaro.fr, dont parfois jusqu’à 5.000 commentaires /article.

• Contrairement à une idée reçue : les leaders des news sur Internet, ce sont les vieilles marques de presse et non pas Google Actualités ou Yahoo News.

 


 

 

                LES TENDANCES MEDIA 2013 

                Dominique Delport - CEO - Havas Media

 

SMARTPHONES ET TABLETTES

• Le smartphone et la tablette sont l’avenir de la presse, le support papier est dépassé.

• Les possesseurs de tablettes lisent davantage : +75% de lecture en plus, c’est une bonne nouvelle pour éditeurs de contenus.

• Les 2 instants de consommation principaux de la tablette : au lit et devant la télévision.

• Dans la « bataille du multi écrans », chaque écran correspond à une consommation spécifique, il faut donc s’y adapter.

• Citation : « It’s not people watching connecting TV, it’s connected people watching TV. »

 

L’EFFET BULLE  /  LINKEDIN VS FACEBOOK 

• Le digital ce n’est pas juste une tendance, c’est une lame de fond. Ce n’est pas une bulle spéculative qui va exploser : elle ne va que s’amplifier.

• En publicité sur les réseaux sociaux : 1 utilisateur de LinkedIn rapporte 10x plus qu’1 utilisateur de Facebook.

 


 

 

                FOCUS : COMMUNICATION INTEGREE

                Emmanuel Pottier - Director of Strategy & New Media - Clear Channel France

                Raphael Aflalo et Cathy Guetta - Founders - MyLove Affair

                Thierry Amar (modérateur) - CEO - OffreMedia.com

 

RENAULT TWIZY / GUETTA

• « Renault est rentré dans l’univers Guetta, et non pas l’inverse. » C’était un élément incontournable à cette collaboration : « Si les marques ne viennent pas dans notre univers, nous n’allons pas dans le leur. »

• Le couple Guetta, c’est aujourd’hui une global brand : « une licence vivante ».

« Evidemment on ne dit pas oui à toutes les propositions, on accepte quand on sait que l’on va s’amuser. Les paris et les challenges sont motivants et déterminants pour accepter une campagne publicitaire avec une marque. »

• La clé d’une collaboration réussie entre 1 marque et 1 artiste : « Mettre en avant les valeurs de l’artiste plutôt que celles de la marque. »

 

FANS ET CHOIX MARKETING

« David Guetta, c’est des millions de fans à prendre en compte et à ne pas décevoir quand on représente un produit. » Ils sont pris en considération par l’artiste lorsqu’il fait des choix marketing.

 


 

 

REACH – CONNECTING WITH CONNECTED CONSUMER

                RADICAL INNOVATION : CREER LES PRODUITS CONNECTES DE DEMAIN

                Henri Seydoux – CEO – Parrot

• Comme dans d’autres domaines, il existe une « French Touch de la high tech », un savoir faire spécifique.

 

 

 

                LES CONSOMMATEURS ET LES TENDANCES MOBILES

                Paul-François Fournier - Executive VP - Orange Technocentre

                Nicolas Petit - COO & CMO - Microsoft France

                Stéphanie Maziol - Sr. Manager, Product Marketing - Neolane

                Delphine Gatignol - VP Sales - ComScore

                Cedric Ingrand (modérateur) - (Broad/Pod)caster and Reporter - LCI

 

ETUDE COMSCORE

• Sur une journée, l’usage des tablettes est croissant, il atteint son pic d’utilisation en soirée.

• Seulement 5% du trafic web en France provient des tablettes et des smartphones.

 

RESEAU 4G

La vraie promesse de cette nouveauté : le débit. Les français se rappelleront de l’arrivée de l’ADSL et feront consciemment ou non le comparatif.

• La 4G et la Fibre optique sont 2 grands leviers de la « consommation numérique ».

• Les 2 grandes tendances de l’usage du mobile selon Orange : la vidéo et le cloud.

 

SMARTPHONES ET NFC

• Il existe aujourd’hui 20 smartphones équipés de la technologie NFC, une gamme qui va considérablement s’élargir en 2013.

• Les smartphones représentent 50% du marché des mobiles en France.

• Le NFC devra représenter 50% du marché pour être vraiment développé et employé.

 

CLOUD

Le développement croissant du « multi écrans » (smartphone, tablette, ordinateur, télévision connectée, console de jeux connectée…) explique le besoin et l’utilité du cloud.

 

APPLICATIONS DE MARQUES EN FRANCE

• 19 millions de smartphones en France.

• 11 millions de français ont au moins 1 application de marque.

• 4 millions de français ont déjà fait au moins 1 achat via une application.

• 70% des français sont favorables aux notifications push des applications qu’ils ont téléchargé

• Le roi du marketing mobile : c’est encore et toujours le sms.

• Seulement 8% des marques évaluent l’impact de leur présence sur mobile.

 


 

 

                SPORT ET DIGITAL : TURNING PASSION INTO ENGAGED COMMUNITIES 

                Xavier Spender - CEO - L’Equipe.fr / L’Equipe TV

                Michel Mimran - Marketing Director - Paris Saint Germain Football Club

                Jean-Robert Bellanger - Digital Marketing Manager - Red Bull France

                Bertrand-Régis Louvet (modérateur) - Journaliste - Le Parisien.fr

 

RED BULL ET LE DIGITAL

• Le livestream c’est aujourd’hui le nerf de la guerre : exemple parfait avec Red Bull Stratos.

« On ne sponsorise pas des projets extérieurs, on les développe en interne avec nos sportifs. Felix Baumgartner est par exemple un sportif Red Bull depuis longtemps et nous développons ce projet Stratos avec lui depuis des années. »

• Business Red Bull : Vente de boissons > Vente de produits médias. Et surtout « Vendre du rêve ».

VOIR L’ARTICLE SUR LES STATISTIQUES DE RED BULL STRATOS

 

LE PSG ET LE DIGITAL

• C’est aujourd’hui 1 des marques sportives les plus digitales en France.

• Le PSG a l’ambition de faire partie du top 10 des franchises sportives mondiales.

• Stratégie : partir du local (la valeur « Paris ») pour aller vers le global (rayonner au niveau de la Ligue des Champions, développer l’image d’un grand club européen).

« Les outils et les supports digitaux nous les avons, mais l’important c’est la relation avec nos fans. Nous voulons passer du like au love. »

• Transformer le like en love = Transformer la passion en relation.

• Pour le PSG, les résultats sportifs sont à prendre en compte dans sa stratégie digitale, c’est atypique par rapport à d’autres marques, qui maitrisent leur destin, leurs produits…

« Nous sommes devenu un média, mais pas à 100% : par exemple nous ne sommes pas objectifs lorsque l’on parle de nos performances sportives. »

« Nous monétisons certains contenus mais n’avons pas de véritable modèle économique : ce n’est pas une activité rentable. »

• Pour le PSG, le digital permet surtout de la « valorisation » : le club utilise le digital pour mettre en avant l’image du club et des joueurs.

 

L’EQUIPE ET LE DIGITAL

• 250 millions d’euros investis par la presse dans le digital depuis 2009.

• 1,6 million d’exemplaires de L’Equipe vendus le 13 juillet 1998 suite à la victoire de la France en finale de la Coupe du Monde.

• Le digital pour L’Equipe aujourd’hui : 20 millions d’audience / 15% des revenus.

• Les 5 enjeux clés de la transformation digitale de L’Equipe : organiser les contenus,  compétence et savoir faire, accès aux sources, le lien commercial avec le client, des règles du jeu claires et homogènes.

• Le digital signe la fin des intermédiaires entre créateurs de contenus et lecteurs.

 


 

 

ACTIVATE : PASSER AU MARKETING 2.0

                STRATEGIES MEDIA : LES TENDANCES 2013 

                Alain Heureux - CEO & Président - IAB Europe

 

INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES DANS LE DIGITAL

• 2012 : 25 milliards d’investissements publicitaires dans le digital.

• 2013 : 30 milliards d’investissements publicitaires dans le digital.

 

AUDIENCE PASSIVE A AUDIENCE ACTIVE

• 44% des consommateurs veulent participer à la création des produits des marques.

• 65% des européens sont « connectés ».

• 37% des consommateurs n’utilisent pas la géolocalisation car ils ont des doutes pour leur vie privée.

• Seulement 17% des marketeurs européens ont mesuré un ROI pour leur stratégie de social marketing.

• En moyenne on compte 6,8 écrans par foyer en France.

• 93% de l’engagement sur les réseaux sociaux est non personnalisé.

 


 

 

                LES MEILLEURES PRATIQUES DES DIGITAL BRANDS EXPERTS

                Natalie Rastoin - Managing Director - Ogilvy France

                Jean-Noël Penichon - Head of Digital France & South Europe - McDonald’s

                Stéphanie Hospital - Executive Vice President - Orange Digital Audience and Advertising

                François Kermoal (modérateur) - Directeur de la rédaction - L’Entreprise

 

OGILVY

« Nous passons du « Cyber Espace » au « Cyber Pâté de Maison » : il y a une relocalisation des contenus et des recherches. »

• 1/3 des recherches mobiles Google ont lieu dans un contexte local

• Les 3 marques préférées des français sur le web : Amazon, Picard et Le Bon Coin.

• Si Le Bon Coin est devant eBaY, c’est en partie pour son aspect local.

 

MCDONALD’S

• La révolution digitale c’est comme la télé noir et blanc VS la télé couleur : il y a des réticences et cela demande du temps, mais on va tous s’y mettre à terme.

• Le digital et le marketing ne sont plus 2 disciplines distinctes.

• Chez McDonald’s, le head of digital et le head of marketing sont dans le même bureau.

• L’écosystème digital de McDonald’s : site web, page Facebook, appli mobile et in store. Le local est au coeur de cet écosystème.

• McDonald’s a été la 1ère marque à offrir le wifi dans ses enseignes, partout dans le monde.

 

ORANGE

• « Développer le réseau, c’est développer les usages et donc le trafic. »

• Le digital est une source d’économies (relation client et services en ligne).

• « Nous n’avons pas fini de mesurer l’importance des tablettes. »

• L’influence de la révolution digitale selon Orange : l’organisation des entreprises est à remettre à plat, c’est la source de créations d’emplois, il faut miser davantage sur le earned media et moins sur le paid.

 


 

 

                MASTER CLASS : GLOBAL BRANDS & DIGITAL

                Peter Espersen - Online Community Lead - Lego

                Pete Blackshaw - Global Head of Digital Marketing & Social Media - Nestlé

 

LEGO

• Co-créer un site web avec ses fans : amplifier (son efficacité, son succès, la relation avec les fans…)

• « At Lego, we are fans of our fans. »

• « We used the 400.000 Facebook community complaining about stepping on Lego bricks as an opportunity. »

 

NESTLE

1,2 milliards de produits Nestlé vendus chaque jour.

• 320.000 employés.

• Les 3 piliers du digital selon Nestlé : écouter, engager, inspirer / transformer.

 


                THE OLYMPICS HUB : KEY LEARNINGS FROM LONDON 2012

                Alexandre Huot - Head of social media International Olympic Committie - London 2012

                Vincent Ducrey - Co Founder - HUB INSTITUTE 

 

LES JO 2012 EN STATISTIQUES SOCIAL MEDIA

• « « Behind the scenes » is a great source of fun. »

• 2012 : 1ère édition des Jeux Olympiques où le terme « Socialympics » est apparu.

• Les contenus sur la page Facebook des Jeux Olympiques 2012 : des concours, des partages des publications des athlètes, encouragements des sportifs, émulsion des fans, questionnaires…

• L’engagement sur Instagram était plus plus fort que sur Facebook.

• 1 milliard de photos publiées sur Instagram en lien avec les Jeux Olympiques 2012.

• La présence digitale des Jeux Olympiques 2012 : Instagram, Tumblr, Facebook, Twitter, Foursquare, Google+ et des applications mobiles.

• 575 likes /seconde pendant les Jeux Olympiques 2012 (tous supports confondus).

15 millions de téléchargements pour l’application officielle des Jeux Olympiques 2012 .

• Facebook : 116 millions de publications en lien avec les Jeux Olympiques 2012.

• Twitter : 150 millions de publications en lien avec les Jeux Olympiques 2012.

• YouTube : 34 millions de vues sur la chaine des Jeux Olympiques 2012.

• Site web : 431 millions de connexions sur le site web des Jeux Olympiques 2012.

 


 

 

SELL THE NEW WAY : COMMERCE 2.0 & CRM

                eCOMMERCE & INNOVATION

                François Momboisse - Président - FEVAD

                Benoit Gourdon - EVP Operations & Co Founder - Neolane

                Flore Fauconnier (modératrice) - Journaliste - Le Journal du Net

 

• 37,7 milliards d’euros de ventes en 2011 sur les site e-commerce français.

• La priorité N°1 pour 2013 en Europe : intégrer les réseaux sociaux avec le CRM.

• Nombre de sites marchands en France : 110.000 (+20% VS 2011).

• Tendance e-commerce : Internet est un canal de préparation des achats magasins.

 

 

ENGAGE : TRANSFORMER LES FANS EN VERITABLES AMBASSADEURS

                FACEBOOK MARKETING : BEST PRACTICES & LAST CHANGES

                Richard Beattie - Senior Director Social - Oracle

                Damien Vincent - Sales Manager France - Facebook

                Marjorie Paillon (modératrice) - Présentatrice Tech24 - France 24

 

FACEBOOK

• Les coupons « offers » sont utilisés principalement par les amis des fans. Et non pas par les fans eux mêmes.

• Avec Facebook Premium, les publications sont amplifiées x4.

• Ben & Jerry’s : 3,4 millions de fans = 1 potentiel de 244 millions (les amis des fans).

• Pour 1$ dépensé sur Facebook, Ben & Jerry’s en a récupéré 3.

• 70% des campagnes Facebook génèrent un ROI de 3.

• 49% des campagnes Facebook génèrent un ROI de 5.

« Aucune donnée de nos utilisateurs n’est vendue à des tiers. Nous permettons aux marques d’effectuer un ciblage uniquement anonyme et sur des communautés plus ou moins grandes. »

ORACLE

• 20% du temps passé online est désormais « social » (VS 5% en 2007).

• « Content is KING, engagement is QUEEN and social media THE CHANNEL »

• « Don’t treat your fans like one-night-stands, look for a relationship. »

 


 

 

                TWITTER MARKETING : BEST EXAMPLES & CAMPAIGNS

                Nicolas Bordas - CEO - TBWA FRANCE

                Isabelle Musnik (modératrice) - Directrice des contenus et de la rédaction - INfluencia

 

TWITTER ET LES GRANDES ENTREPRISES

• 82% des sociétés du Fortune 100 sont présentes sur Twitter.

• Seulement 45% des sociétés du CAC 40 sont présentes sur Twitter.

5 raisons pour une marque d’être sur Twitter : informer, écouter, promouvoir, partager et divertir.

• « Les patrons doivent se lancer sur Twitter. » Nicolas Bordas lance @Tweetbosses, un compte qui RT les tweets des patrons français.

 


 

 

                BRANDS & ENTERTAINMENT

                Pedro Winter (Busy P) - Founder - ED BANGER RECORDS

                Gael Solignac-Erlong - Directeur Général adjoint - Moxie Paris

 

ARTISTES MUSICAUX ET DIGITAL

• « Chez Ed Banger, on a rien inventé en termes de social media, on est tombé dedans et on s’est adapté, comme beaucoup de monde. »

• Pour les artistes et la musique en général, le digital est « un nouveau terrain de jeu excitant, dont le potentiel est énorme », notamment pour l’organisation et la promotion d’évènements (concerts, soirées…).

• Concernant l’appli « bouches » du clip « I Love You So » de Cassius : rien n’a été inventé, le concept existait déjà. Ed Banger a trouvé cette good practice puis l’a adapté à son secteur d’activité.

• Business Ed Banger : 80% du business est réalisé à l’étranger (20% en France).

 


hub-forum-2012-en-40-photos-des-interventions

DAY 2    COM, INNOVATION, RH & WORKSHOP

                CAFE DE LA PRESSE & DES PARTENAIRES

                Frédéric Winckler - Président - AACC

                Laurent Guimier - DGA éditorial - Europe 1 - Lagardère Active

                Richard Menneveux - Founder & CEO - FrenchWeb.fr

                Merav Griguer - Expert in communication legal issues and lawyer

 

FRENCHWEB

• 10 personnes dont 5 personnes dédiées au contenu.

• Chez Frenchweb il n’y a pas de reprises d’articles déjà écrits ailleurs, les informations sont prises directement à la source.

• Le contenu de la communication nécessaire à générer du buzz ne peut que rarement être uniquement centrée sur la marque. Cf Redbull.

 

LES PIGEONS

• Ce mouvement de défense des entrepreneurs français est comparable à une entreprise, ele fait de la publicité, du marketing, du lobbying… Mais elle n’a rien à vendre.

 

LOW COST HIGH VALUE

• Le bas prix est devenu une valeur, la « gamme moyenne » est en train de disparaître. Désormais les produits sont discount ou premium. Exemples : Easy Jet (avions de qualité), H&M (collections de grands créateurs)…

• « Price is what you pay, value is what you get. »

 


 

 

COMMUNICATION D’ENTREPRISE & E-REPUTATION

                E-REPUTATION, LES DERNIERES TENDANCES

                Barbara Durand - Consultante – Dynvibe

 

TENDANCES E-REPUTATION 

• Le terme « e- réputation » laisse sa place à la « veille stratégique digitale ».

• Il faut désormais analyser la data, pour transformer les données en informations.

• Les 3 conseils de Dynvibe pour l’avenir de l’e-réputation : intégrer la veille digitale en amont de vos projets, analyser la donnée, partager l’information.

• Plus les contenus des marques sont dispersés plus leur réputation est fragile.

Présentation complète de Dynvibe à retrouver ici.

 


                MANAGER LA GENERATION Y

                Françoise Gri - South Europe President - ManpowerGroup

                Yves Grandmontagne - Directeur des Ressources Humaines - Microsoft France

                Alexandre Malsh - CEO - Melty Networks

                David Abiker (modérateur) - Journaliste - Europe 1 / Canal +

 

MELTY

• Plutôt que le TGIF (Thanks God It’s Friday), Melty a lancé Thanks God It’s Monday : un petit déjeuner géant chaque lundi pour bien attaquer la semaine.

• « L’argent c’est cool mais il n’y a pas que ça : c’est dur de rentrer chez soi en ne voulant pas retourner au travail le lendemain. »

• « Chez Melty on engage les gens moins cher (-25% par rapport au marché) mais on les augmente plus (+9% chaque année VS 3% en moyenne). » Melty développe la motivation de ses salariés sur l’engagement et la construction à long terme.

• Constat : beaucoup de salariés ont des photos de leur famille et de leurs amis au bureau, mais pas de photos de leurs collègues chez eux. Il faut rendre le travail plus agréable et lui redonner une image plus positive.

 

RESSOURCES HUMAINES ET GENERATION Y

• Les jeunes sont aujourd’hui plus individualistes mais aussi plus collaboratifs.

• Il ne faut pas oublier qu’une grande partie de la génération Y galère et que leur idée de l’entreprise peut être morose.

• « Protéger des individus et leur employabilité, plutôt que des postes figés. »

• Les salariés de moins de 30 ans voient la génération Y comme : plus individualiste, moins travailleuse, mais plus motivée.

 


                RP 2.0 & INFLUENCE

                Jérôme Lascombe - CEO - HOPSCOTCH

                Emmanuel Bloch - Directeur Comm Externe - Thales Communications & Security

                Aurelien Sallé - Digital Manager - Atout France

                Anne Devulder (modérateur) - Journaliste - Décideurs TV – LCI

 

E-REPUTATION DES MARQUES

• Avant la réputation d’une marque s’achetait, aujourd’hui elle se mérite.

• La marque doit conjuguer avec la liberté d’expression, parfois malheureusement sous couvert de l’anonymat.

• Il y a 2 types d’e-réputation pour une marque : ce qui se voit sur les moteurs de recherche et ce qui se dit sur les réseaux sociaux.

• Puissance, vivacité, engagement, influence = social ranking (évalué de 0 à 5).

• Nokia est la marque la mieux notée sur les réseaux sociaux en France et en Chine.

• La clé de l’e-réputation : accepter de ne pas tout maîtriser, mais savoir reprendre la main.

 

COUNTRY BRANDING

• Un pays se met en scène exactement comme une marque. Produits locaux > diffusion globale.

• « Pour un Anglais, la Normandie c’est l’extension de la Grande Bretagne » : campagne publicitaire réussie.

• Le country branding n’est qu’une brique du « territorial branding ».

• La communication de crise sur les médias sociaux : 10% de veille analytique + 10% de préparation + 80% d’intuition pour adopter rapidement la bonne posture.

 


 

 

                LES INFLUENCEURS VOUS VEULENT DU BIEN

                Gaëtan Ovigneur - CEO - BuzzParadise

 

RELATIONS MARQUES / BLOGUEURS

• « Au début le buzz ça payait, maintenant ça se paye. »

• « Pour crée du bouche à oreilles, il n’est pas nécessaire de faire du bouche à bouche aux influenceurs. »

• Les 5 choses à ne pas faire en RP digitales avec des influenceurs : 1) Eviter tout contact avec les influenceurs. 2) Chercher à contrôler ce que disent les influenceurs. 3) Il suffit de leur envoyer un communiqué. 4) Cibler des influenceurs uniquement dans son secteur. 5) Mesurer le ROI des campagnes influence, c’est impossible

• Attention, les influenceurs ne relaient pas forcément l’information principale que les marques veulent faire passer.

• Valeur d’exposition totale = prix payé + earned media.

• Les blogueurs sont des passionnés, ce ne sont pas des journalistes : ils ne veulent pas d’infos institutionnelles.

 


 

 

                DISRUPTIVE INNOVATION

                Francis Pisani - Journaliste indépendant - Winch5

                Morald Chibout - General Manager - Autolib’

                Olivier Fécherolle - Chief Strategy & Development Officer - Viadeo

                Thibaut De Jaegher (modérateur) - Directeur des Rédactions - L’Usine Nouvelle

 

Dans le disruptif : il y a une étincelle, l’innovation y est partout.

• Dans le digital : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

• De nouveaux réseaux sociaux de proximité / restreints se développent, pour créer du lien et non pas du dialogue (réseaux sociaux entre 4 filles en Chine, réseau social pour les couples aux USA…).

• Le cocktail parfait d’une start-up = ingénieurs + designers + entrepreneurs (3 types d’entrepreneurs : business, sociaux et activistes).

• La startup dans la startup : un bon moyen de développer une démarche innovante. C’est le cas chez Videao qui développe actuellement sa présence mobile (1 nouvelle application Viadeo est en cours de validation par Apple).

• Collectionner les contacts sans les exploiter, ce n’est pas suffisant : il faut désormais créer du lien et développer le « graph social ».

• L’innovation dans le digital provient parfois de partenariats avec des startups ou de rachats, partout dans le monde et dans toutes les compétences.

• Transforme le rapport à l’automobile : on passe d’un achat affectif à un achat d’usage, d’une stratégie de possession à une stratégie de partage.

 


 

 

DIGITAL IN BRICS & MIDDLE EAST : CHALLENGES & OPPORTUNITIES

                BRICS & MIDDLE EAST

                Veetika Deoras- Head – Brand Marketing and Corporate Communication - Tata Capital Limited

                Hervé Cuviliez - CEO - Diwanee

                Christophe Ginisty (modérateur) - European Technology - Digital Evangelist - Edelman

 

 

INDE 2012 / 2015

15 millions de membres sur Twitter et 15 millions sur LinkedIn.

 • 59 millions de membres sur Facebook  (3ème pays après les USA et le Brésil).

• Google détient 90% de parts de marché du digital en Inde (VS 13% en Chine).

• 64% de la population indienne a moins de 34 ans.

 • 2015 : 250 millions d’utilisateurs d’internet et 450 millions de smartphones.

 

MOYEN ORIENT

• En Europe le online c’est une autre facette de la vie sociale, alors qu’au Moyen Orient c’est LA vie sociale. 

• « People in the Middle East live their social life much more online, than in the streets. »

 


 

 

WORKSHOP : TRENDS & INNOVATION

                RETAIL 2.0 & ONLINE TO STORE

                Patrick Russo - Directeur communication & stratégie de marques - LaSer

                Frédéric Vacher - Content & Media Strategy Marketing Manager - Dassault Systèmes

 

ONLINE TO STORE

• Les PLV en carton ne suffisent plus dans les magasins. Mais c’est aussi la fin du « Bling Bling » et du digital store trop clinquant.

• Chez Sephora, le push ne fonctionne pas, il est indispensable d’être en adéquation avec les styles de vie.

• 1 application mobile doit être drivée par la segmentation client, pour ne ne faire émerger ques notifications push pertinentes.

• Comme n’importe quel site web, un magasin doit être animé.

• La connaissance des lifestyles est essentielle pour les marques dans la conception des services qu’ils proposent.

• Le consommateur est « un être en relation avec la marque ». Attention donc aux ruptures : sites web, pages Facebook, magasins… Doivent être cohérents.

• Le site web est une vitrine du point de vente. = Le point de vente est une vitrine du site web. 

 

FIDELITE VS ENGAGEMENT

• Récompenser l’achat apporte de la fidélité, mais il faut aller plus loin pour créer de l’engagement.

 

IMPRESSION 3D

L’impression 3D à la demande se démocratise peu à peu, notamment via des systèmes de commande en ligne avec livraison à domicile.

 


 

 

                FASHION, BEAUTY & LUXURY

                Isabelle Faggianelli - Developpement Digital Groupe - LVMH

                Camille Hamel - Fashion Insider TV - TheFashionInsider.com Magazine

                Julie Ceccaldi - Communication and Digital Manager - Cacharel Parfums International

                Eric Briones (modérateur) - Bloggeur, Expert Luxe, Animateur & Concepteur - Darkplanneur – Publicis et Nous –TheyProduce

 

LES 11 TENDANCES DU LUXE

 • Les deux sujets les plus populaires sur les médias sociaux en France : l’iPhone et les marques de luxe.

• « Fashion is about going ahead not about memory. » Karl Lagarfeld

• LOL Légèreté, Back to the Gifs, New TV Reality, Gamification, Insider Point of View, Mobile Magic Stick, My Very Own Private Design, Homo Eroticus, Skyzo Shopping, Tous Carine Roitfeld et SciFi Brand Content.

La présentation d’Eric Briones est disponible ici.

 


 

 

MESURE DE LA PERFORMANCE ET DU ROI 

                MESURER LE ROI DES MEDIAS SOCIAUX

                Jan Rezab & Jiri Voves - Founders - Socialbakers

                Mats Carduner - CEO - Fifty Five

                Frédéric Souplet - Directeur du marketing et de la communication - Stade de France

                Emmanuel Vivier (modérateur) - Co Founder - HUB INSTITUTE

 

ENGAGEMENT

• Même si une marque a 1 million de fans, elle n’en tirera aucun ROI si elle ne développe pas l’engagement de ces fans.

• Sur une page Facebook : plus il y a de publications, moins il y a d’engagement.

• 3 conseils pour développer l’engagement : 1) Créer du contenu qui se distingue dans le newsfeed des fans. 2) Recourir à des outils d’analyse. 3) Voir ce qui fonctionne pour d’autres et s’en inspirer.

• Les 7 niveaux de l’engagement : visiteur, souscripteur, membre, sympathisant, activiste, ambassadeur et super ambassadeur.

 

ROI

• Dans les médias sociaux, il faut d’abord développer l’engagement avant de viser un ROI.

• 3 leçons de l’analytics au service du ROI : 1) Ne pas juste écouter les conversations mais les comparer largement. 2) Regarder tous les éléments d’engagement. 3) Calculer la vraie contribution du social dans le media mix.

• Pour être bon en community management, il faut sortir de son domaine d’activité pour trouver ailleurs les best practices et s’en inspirer.

• Enfin, selon Socialbakers, l’analyse du sentiment doit se faire manuellement.

STADE DE FRANCE

• Le Stade de France est le 6ème lieu le plus checké en France sur Foursquare.

• Les 3 types d’entreprises qui ont les plus forts taux d’engagement : les compagnies aériennes, les télécommunications et le retail.

• Les réseaux sociaux interviennent dans les 3 dimensions d’une campagne publicitaire : le paid, le owned et le earned media.

• Il existe 3 modèles de fans : classique, sympathisant ou ambassadeur. Chacun correspond à un taux d’engagement différent.

• Les 3 aspects d’un ambassadeur : 1) Il parle de la marque. 2) Il est abonné à la chaine YouTube de la marque. 3) Il tweete avec le hashtag de la marque.

• Le Stade de France a investit 37€ dans son plan de communication digitale et en a obtenu un ROI de 1 million d’euros.

 


 

 

HUB AWARDS

• Hub Award 2012 d’honneur, prix spécial du jury : Gilles Babinet.

• Hub Award 2012 de la personnalité digitale de l’année : Jacques-Antoine Granjon.

• Hub Award 2012 de la startup digitale influente de l’année : Melty.fr.

• Hub Award 2012 de l’essai de l’année : «Ren@issance mythologique » de Thomas Jamet.

• Hub Award 2012 du guide digital de l’année : « Les médias sociaux expliqués à mon boss » de Yann Gourvennec et Hervé Kabla.

 

hub-forum-2012-en-40-photos-des-interventions

 

 Remerciements : Emmanuel Vivier et Vincent Ducrey.