Les 9 tendances de l’emploi dans la communication •

emploi-publicite-agences-annonceurs-barometre-metiers-communication-2018-sup-de-com

Ce qu’il faut savoir pour décrocher Un Job dans la Pub.

Pour la 6ème année consécutive, le “Baromètre des Métiers de la Com” réalisé par l’école supérieure de communication “Sup De Com” vient de révéler ses enseignements et conseils 2018. Où postuler, quelles compétences développer, combien demander… Le baromètre tente de répondre à toutes ces questions et ce à travers 9 grandes thématiques de l’emploi dans la communication. 

 

1. Le digital a toujours autant la cote 

Que ce soit chez les annonceurs, comme en agence, la connaissance et la maîtrise de la “communication digitale” sous toutes ses formes est encore et toujours un pré-requis indispensable que doivent avoir tous les candidats. C’est après que viennent les disparités : chez les marques on va rechercher de l’évènementiel et de la com interne, alors qu’en agence on va rechercher du B2B et de la création visuelle.

tendances-emploi-publicite-agences-annonceurs-barometre-metiers-communication-2018-sup-de-com-type-de-communication

 

2. La gestion de projet est le coeur du réacteur 

Des 2 côtés, les responsables de “projets de communication” sont les profils les plus recherchés : qu’ils soient chefs de projets, chefs de projets digitaux, chargés de communication, responsables de communication, commerciaux, assistant de communication… Ce sont ces métiers qui offrent le plus de débouchés dans notre industrie.

tendances-emploi-publicite-agences-annonceurs-barometre-metiers-communication-2018-sup-de-com-metiers-charge-communication-chef-de-projet

 

3. Pour trouver un boulot, il faut du réseau

Les recruteurs ne s’en cachent pas : c’est via leurs connaissances qu’ils dégotent leurs nouvelles recrues. Qu’on le salue ou qu’on le dénonce, le “piston” a donc encore de beaux jours devant lui. Être connecté est également indispensable : il faut garder un oeil sur les sites web des entreprises, sur leurs réseaux sociaux mais aussi sur les sites de recrutement. D’ailleurs je ne peux que vous recommander Un Job dans la Pub (unjobdanslapub.fr), “le 1er site web d’offres d’emploi dans la communication” que j’ai créé il y a quelques années.

tendances-emploi-publicite-agences-annonceurs-barometre-metiers-communication-2018-sup-de-com-canal-recrutement

 

4. Les annonceurs veulent des profils expérimentés

En toute cohérence avec le parcours professionnel très répandu “d’abord l’agence puis ensuite l’annonceur”, les agences de publicité semblent un peu plus ouvertes à des profils jeunes que les annonceurs (de sortie d’école à 2 ans d’expérience), ces derniers sont davantage en recherche de profils plus expérimentés : 54% recrutent des 2 ans d’expérience et plus, contre 41% côté agences. Point important et positif : 91% de ces entreprises considèrent l’alternance comme une véritable expérience professionnelle.

tendances-emploi-publicite-agences-annonceurs-barometre-metiers-communication-2018-sup-de-com-experience-requise

 

5. Les postes chez l’annonceur demandent plus de diplômes

À priori, les annonceurs sont plus demandeurs de diplômes que les agences de publicité : 75% des annonceurs recherchent des Bac+4 ou Bac+5, contre 66% des agences. À l’inverse, les agences sont plus ouvertes aux profils peu diplômés : 34% des agences recherchent des Bac+2 ou Bac+3, contre seulement 24% côté annonceurs.

tendances-emploi-publicite-agences-annonceurs-barometre-metiers-communication-2018-sup-de-com-niveau-etudes

 

6. De plus gros écarts de salaire en agence

La pyramide des salaires semble mieux répartie chez les annonceurs qu’en agence : il y aurait quasiment autant de postes à pourvoir en dessous de 20k€ /an chez les annonceurs que de postes au dessus de 30k€ (22 à 26%). Alors qu’en agence, quasiment une embauche sur 2 (40%) serait faite au dessus de 30k€ /an.

On note également que la part des salaires inférieure à 20k€ /an diminue, quand celle supérieure à 30k€ augmente, cela peut être dû au fait que les recruteurs s’intéressent davantage aux profils bac+5. NB : ces chiffres peuvent être surprenants, mais ils sont tirés de déclaratif, rien ne prouve que c’est la réalité…

tendances-emploi-publicite-agences-annonceurs-barometre-metiers-communication-2018-sup-de-com-salaires-remunerations

 

7. La créativité, qualité professionnelle N°1 

Avoir un esprit créatif et/ou des facultés créatives, voilà ce qu’il faut avoir sur le CV pour travailler en agence ou chez l’annonceur. Plutôt logique pour des métiers où les idées sont essentielles. On note que côté annonceurs, le social media et le poste clé de community manager arrivent en 2ème position, preuve de l’internalisation grandissante de cette compétence.

tendances-emploi-publicite-agences-annonceurs-barometre-metiers-communication-2018-sup-de-com-savoir-faire-qualites-professionnelles

 

8. L’esprit d’équipe, qualité personnelle N°1

Où que vous postuliez, savoir travailler en équipe et collaborer sont les clés du succès. Viennent ensuite des qualités plus classiques : la curiosité, l’autonomie, la motivation, la rigueur… Rien de bien original, mais c’est intéressant de voir que les recruteurs recherchent toujours ces basiques.

tendances-emploi-publicite-agences-annonceurs-barometre-metiers-communication-2018-sup-de-com-savoir-etre-qualites-professionnelles

 

9. Les annonceurs veulent des généralistes

Les “couteaux suisses” de la communication sont davantage les bienvenus chez les annonceurs (76%), alors que les agences de publicité recherchent plutôt des spécialistes par métier (59%). Cela peut s’expliquer par des services multidisciplinaires chez les marques, alors que les agences sont des compositions d’experts dans des domaines variés.

tendances-emploi-publicite-agences-annonceurs-barometre-metiers-communication-2018-sup-de-com-generalistes-specialistes

 

Plus d’articles sur le sujet : Les actualités de l’emploi dans la communication

Méthodologie de l’étude : interrogeant 230 annonceurs et agences ont été interrogés entre janvier et mai 2018, les annonceurs (entreprises secteurs public et privé, associations, start-ups…) représentent 73% des réponses du panel et les agences (agences de communication, de relation presse, studios de création, régies, médias..) 27%.

AUCUN COMMENTAIRE