Communication : les salaires 2019 de 30 métiers •

salaires-2019-publicite-communication-marketing-digital

La grille officielle des rémunérations.

L’étude annuelle de PageGroup (leader mondial du recrutement spécialisé) sur les rémunérations en France vient de paraître. Retrouvez ci-dessous le bilan 2018 et les prévisions 2019 des salaires des 30 principaux métiers du digital, du marketing et de la communication. Au global, “les prévisions restent optimistes pour 2019, malgré un léger ralentissement de la croissance” et cela se ressent dans notre secteur : les rémunérations sont soit stables, soit en hausse.

“Le digital ne fait pas disparaître les métiers de la communication et du marketing, il les transforme et, surtout, en crée de nouveaux !”

 

Les salaires 2019 de 18 métiers du digital

MÉTIER 0 à 2 ans 2 à 5 ans 5 à 15 ans Tendance
Affiliate Manager – Partenariats 35-42k€ /an 40-50k€ /an 40-60k€ /an Stable
Chef de Projet Digital 30-35k€ /an 35-42k€ /an 38-55k€ /an En hausse
Chief Digital Officer 90-150k€ /an En hausse
Community Manager 26-32k€ /an 30-36k€ /an 38-50k€ /an Stable
CRM Manager 32-38k€ /an 36-48k€ /an 48-65k€ /an En hausse
Data Protection Officer 35-50k€ /an 50-70k€ /an En hausse
Data Scientist 38-42k€ /an 42-55k€ /an 55-80k€ /an En hausse
Digital Content Manager 26-35k€ /an 35-40k€ /an 40-50k€ /an En hausse
Directeur Artistique 35-40k€ /an 40-50k€ /an 50-70k€ /an Stable
Inbound Marketing Manager 32-36k€ /an 34-42k€ /an 40-55k€ /an En hausse
Infographiste 24-28k€ /an 26-32k€ /an 32-38k€ /an En baisse
Responsable e-commerce 40-50k€ /an 50-80k€ /an Stable
SEM / SEO / SEA Manager 32-35k€ /an 34-46k€ /an 45-60k€ /an En hausse
Social Media Manager 26-32k€ /an 30-36k€ /an 38-50k€ /an Stable
Traffic Manager – Acquisition 30-36k€ /an 34-42k€ /an 40-52k€ /an Stable
UI Designer – Webdesigner 32-38k€ /an 36-46k€ /an 50-70k€ /an En hausse
UX Designer 38-45k€ /an 45-55k€ /an 50-70k€ /an En hausse
Webmaster 26-30k€ /an 28-34k€ /an 34-38k€ /an Stable

Les rémunérations présentées sont des rémunérations annuelles brutes fixes en milliers d’euros et sont indiquées selon le nombre d’années d’expérience pour des postes situés en région parisienne. La colonne “Tendance” informe de l’attractivité et du dynamisme de ces métiers : en hausse, stables ou en baisse.

 

Les salaires 2019 de 12 métiers du marketing 

MÉTIER 0 à 2 ans 2 à 5 ans 5 à 15 ans Tendance
Assistant Chef de Produit 24-28k€ /an 26-34k€ /an Stable
Chargé de Communication 24-34k€ /an 30-40k€ /an 37-50k€ /an Stable
Chargé d’Études Marketing 35-40k€ /an 40-45k€ /an 50-60k€ /an En hausse
Chargé d’Évènementiel 24-28k€ /an 28-34k€ /an 35-45k€ /an Stable
Chargé Relations Presse 28-32k€ /an 30-40k€ /an 40-45k€ /an En hausse
Chargé Trade Marketing 30-35k€ /an 35-45k€ /an 45-50k€ /an En hausse
Chef de Groupe 50-60k€ /an 60-80k€ /an En hausse
Chef de Marché 40-45k€ /an 45-50k€ /an 50-70k€ /an En hausse
Chef de Produit 30-35k€ /an 35-45k€ /an 45-50k€ /an En hausse
Directeur Communication 70-100k€ /an 100-150k€ /an Stable
Directeur Marketing 70-80k€ /an 80-150k€ /an En hausse
Responsable Communication 50-60k€ /an 60-80k€ /an Stable

 

La pondération régionale 

Les rémunérations présentées ci-dessus correspondent au brut annuel fixe de postes situés sur Paris. Les salaires étant plus faibles en région, voici les variations qu’il faut prendre en compte pour connaître les salaires dans chacune des 6 grandes régions françaises (toutes industries confondues). C’est dans le Nord et l’Est que les rémunérations sont les plus différentes de ce qui est pratiqué en Île de France : jusqu’à -20% de salaire pour un poste équivalent.

salaires-remunerations-variations-entre-paris-et-regions-2019

 

Les évolutions de l’emploi dans le marketing

Voici les tendances du secteur selon Isabelle Bastide, Présidente de PageGroup France : “L’accélération numérique continue en 2019, toujours au prix d’impacts méthodologiques, technologiques et humains dans les organisations. La tendance 2019 sera dans la lignée de l’année précédente : expérience clients, data driven marketing, social media acquisition, protection des données… Nous constatons notamment des innovations périphériques prenant une place de plus en plus importante dans l’économie numérique. Ces innovations, encore en développement, comme la réalité virtuelle/augmentée, l’IA, l’IoT ou encore la blockchain, seront des leviers technologiques incontournables à suivre dans les prochaines années.

Par ailleurs, nous notons également une continuité dans le décloisonnement entre les univers techniques et fonctionnels dans les organisations : les DSI intègrent de plus en plus de profils métiers / projets et la réciproque est aussi une réalité. Nous sommes depuis 2 ans sur un marché digital à double compétence.

L’expérience clients et l’omnicanalité ont généré une dynamique de recrutement forte chez des acteurs comme les retailers, entraînant des changements d’organisation CRM ou encore e-commerce. La chasse aux talents digitaux continue donc toujours son essor, talents qu’il faut attirer par les projets, l’environnement technologique ou encore les perspectives dans un contexte de marché tendu.

La data continue de driver une majorité d’actions et de décisions dans les organisations : il faut optimiser sa collecte, son stockage, ses attributions et ses prédictions. L’année 2019 sera aussi marquée par la protection des données personnelles à travers la création d’un nouveau poste comme le Data Privacy Officer (DPO) en 2018, alliant une dimension data et juridique afin de s’inscrire pleinement dans la RGPD.

Le social media, principal levier d’influence, devient de plus en plus un outil d’acquisition : les marques doivent parler à leurs consommateurs, personnaliser la conversation et toujours en acquérir de nouveaux à travers les plateformes comme Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter, Pinterest…

Par ailleurs, il ne faut surtout pas négliger les sujets d’innovation comme l’intelligence artificielle, la blockchain et l’internet des objets, qui vont impacter le marché du recrutement d’ici 2020 avec la création et la transformation de certains postes.”

Plus d’infos et de salaires ici : Actualités de l’emploi dans la publicité

AUCUN COMMENTAIRE