Travailler dans la communication rend heureux

travailler-dans-la-communication-rend-heureux-1

À priori bosser dans la pub, c’est le paradis.

Ca peut surprendre mais ça semble bien vrai : travailler dans la communication procure du plaisir. Certes, tout n’est pas rose dans notre milieu, mais en comparaison à d’autres, la créativité et le marketing sont bien « les 2 secteurs d’activité qui rendent le plus heureux au travail ». En effet, ces travailleurs ont partagé le plus haut taux de satisfaction, ainsi que le plus haut taux d’intérêt, envers leur profession.

C’est ce que nous apprend la très sérieuse étude du cabinet de recrutement Robert Half en collaboration avec Happiness Works, outil spécialisé dans l’analyse du bonheur au travail, menée parmi divers secteurs d’activité auprès de 12.000 travailleurs au Canada et aux États-Unis.

 

10 adjectifs pour qualifier les métiers de la com

Dans une étude complémentaire menée auprès de 400 professionnels de la publicité et du marketing, on en apprend davantage sur les différentes qualités et les divers enrichissements apportés par notre domaine. Voici les 10 adjectifs qui ressortaient le plus pour décrire leurs conditions de travail :

1. Amical
2. Diversifié
3. Familial
4. Innovant
5. Moderne
6. Créatif
7. Entraide
8. Collaboratif
9. Dynamique
10. Progressiste

« At Robert Half, we understand the importance of employee happiness to your organization. »

 

Cependant, parmi les mots les plus récurrents pour définir les qualités de leur métier, on a pu observer qu’il y avait quelques différences entre ce que ressentent les collaborateurs des agences de communication VS ceux chez l’annonceur. Ces points de distinction sont également très intéressants :

TOP 8 EN AGENCE TOP 8 CHEZ L’ANNONCEUR
1. Entrepreneurial  1. Modulable 
2. Futuriste  2. Responsabilisant 
3. Bosseur  3. Attentionné 
4. Intense 4. Sur lequel on peut compter
5. Agile 5. Enthousiaste
6. Enjoué 6. Fluide
7. Risqué 7. Ouvert
8. Qui fait parler 8. Audacieux

Je vous laisse voir quels mots apparaissent chez l’un et pas chez l’autre pour tirer vos propres conclusions… :) 

 

Quelques défauts subsistent tout de même. Voici ce qui est le plus reproché, toutes professions et toutes structures confondues, au secteur de la communication…

1. Agressif 
2. Auto-suffisant 
3. Frénétique 
4. Restraint
5. Complexe

 

Enfin, d’un point de vue global, si vous voulez être heureux dans votre métier et si vous cherchez à atteindre le nirvana dans votre profession, compte tenu des nombreuses réponses obtenues cette étude nous apprend également quelles sont les 5 règles à suivre :

Le secteur d’activité qui rend le + heureux Les métiers du marketing et les métiers créatifs
Le poste qui rend le plus heureux Cadre supérieur 
La taille d’entreprise qui rend le plus heureux Les entreprises de moins de 10 personnes
La période qui rend le plus heureux La 1ère année

 

Alors, ces résultats sont intéressants et motivants n’est-ce pas ? L’AACC est actuellement en train de mener à peu près la même étude au niveau français : via « La Grande Consultation » elle interroge les communicants français notamment pour comprendre les enjeux de la profession et les préoccupations de chacun. Hâte de voir si les résultats seront aussi enthousiastes dans l’hexagone !

AUCUN COMMENTAIRE