llllitl-logo-publicis-omnicom-groupe-publicite-advertising

Les groupes Publicis et Omnicom vont fusionner. Un évènement historique dans le monde de la publicité.

Les rumeurs se faisaient de plus en plus pressantes depuis vendredi, une invitation exceptionnellement tardive à une conférence de presse vient de confirmer l’information.

Ce dimanche à 14h00, le Groupe Publicis a convié les journalistes du monde de la communication à cet évènement « très important » pour « une annonce majeure dans la vie de l’entreprise ».

Voici l’invitation parvenue aux journalistes ce samedi :

I would like to invite you to a very important press briefing tomorrow, Sunday July 28 –  at 02.00pm CET (08.00am ET) at Publicis Groupe for a major corporate announcement.  
 
We encourage you to attend to hear from the principals in person and participate in a Q&A session.  
Please let me know by email if you will be able to attend. 
 
If you can’t attend in person, please use the dial in number below.
Location: Publicis Groupe building, 30 Rue Vernet, 75008 Paris.

LLLLITL sera présent à cette conférence, suivez le livetweet à 14h00 sur @LLLLITL.

 

Livetweet

Voici un bilan des premières informations obtenues pendant la conférence de presse, qui a démarré par une signature du contrat de fusion sur la terrasse de Publicis au 133 Avenue des Champs-Elysées.

- Le contrat a été signé sur LE sous-main utilisé par Marcel Bleustein-Blanchet à ses débuts.

- Maurice Lévy : « Un jour historique pour Publicis et Omnicom. Et pour le monde de la publicité. »

- Nom de code secret pour le projet de fusion : « Colors ».  »Orange » pour J. Wren et « Purple » pour M. Lévy.

- Maurice Lévy : « Le nom officiel sera : Publicis Omnicom Group. »

Elisabeth Badinter sera chairman (par alternance) du nouveau Publicis Omnicom Group.

« La participation des actionnaires est divisée par 2. » (10% de Publicis = 5% du Publicis Omnicom Group)

- Valeur du nouveau « Publicis Omnicom Groupe » : 35 milliards $.

- Nombre total d’employés dans le « Publicis Omnicom Group » : 130.000 salariés.

- Les 3 hypothèses pour le HQ de #PublicisOmnicomGroup : Irlande, Luxembourg et Pays-Bas. Ces intentions n’étaient pas motivées par des raisons fiscales. Les Pays-Bas n’ont pas une fiscalité intéressante.

- Maurice Lévy : « Le choix des Pays-Bas s’explique par la volonté d’un terrain neutre. Nous souhaitions montrer qu’aucun des 2 ne rachète l’autre. »

 

PARTAGER        

 


 

- Maurice Lévy : « Nous respectons WPP qui restera un grand concurrent, sur lequel nous veillerons. »

-  »La fusion entre Publicis et Omnicom va sûrement créer des emplois plutôt qu’en supprimer. »

Maurice Lévy sourit à l’idée de devenir N°1 mondial devant Martin Sorrell, qui « n’est pas sa bête noire ».

- Maurice Lévy : « C’est une source d’opportunités immense, à tout point de vue. »

- Le siège social du « Publicis Omnicom Group » sera basé aux Pays-Bas.

- Les plus gros clients de cette nouvelle alliance : McDonald’s, L’Oréal, AT&T et Procter & Gamble.

- Maurice Lévy et John Wren seront co-CEO pendant 30 mois.

- Maurice Lévy : « Nous sommes partis pour avoir un grand succès. Nous sommes confiants. »

- Maurice Lévy : « Omnicom a toujours été notre modèle. Nous avons fait mieux et moins bien selon les sujets. »

- Maurice Lévy : « C’est un travail formidable pour l’héritage de Marcel Bleustein Blanchet. »

- Maurice Lévy : « J’ai beaucoup d’affection pour Marcel B.B., pour nos salariés, pour nos clients… »

 

Après la conférence de presse, champagne !

 

 

« Publicis Omnicom Group »

Voici le nom du nouveau groupe créé par cette fusion. La lettre « e » à la fin de « Groupe », qui devait souligner la patte française issue de Marcel Bleustein-Blanchet, n’est finalement pas conservée.

Son travail de titan, démarré en 1926 (création de Publicis) et internationalisé par Maurice Lévy, rencontre aujourd’hui le groupe de John Wren, CEO d’Omnicom à New York.

llllitl-logo-publicis-omnicom-group-publicite-advertising-agencies

 

PARTAGER        

 


 

WPP perd son trône

Face à ce duo inattendu et longtemps annoncé comme « inconcevable » par les experts du marché, l’anglais WPP devrait naturellement perdre son titre de « Groupe N°1 mondial de la publicité » au profit du jeune « Publicis Omnicom Group ». Une alliance stratégique pour faire tomber le N°1.

D’autant plus que Maurice Lévy et Martin Sorrell (CEO de WPP, ci-dessous) ne sont pas en bons termes.

llllitl-publicis-group-omnicom-group-fusion-merge-leader-mondial-publicite-groupe-communication-wpp-publicis-omnicom-groupe-maurice-lévy-john-wren-martin-sorrell

 

Chiffres clés

Pour bien comprendre la portée de cet évènement, quelques chiffres clés sur les enjeux d’une telle fusion au sein du trio oligarchique des grands groupes mondiaux de communication :

CLASSEMENT MONDIAL    1. WPP (UK)  /  2. Omnicom (US)  /  3. Publicis (FR)

CHIFFRES D’AFFAIRES    WPP 17 milliards €.  Omnicom 10,7 milliards €.  Publicis 6,6 milliards €.

VALORISATION BOURSIERE    Omnicom 12,7 milliards €.  Publicis 12,5 milliards d’euros.

BENEFICES ANNUELS    Omnicom et Publicis 750 millions € chacun.

REVENUS 2012 DES CEO    Omnicom (J. Wren) 15 millions $.  Publicis (M. Lévy) 16 millions €.

NOMBRE TOTAL DE COLLABORATEURS    Omnicom + Publicis = 130.000 salariés.

NOMBRE TOTAL APPROXIMATIF DE BUDGETS    Omnicom + Publicis = 5.000 clients.

llllitl-publicis-group-omnicom-group-fusion-merge-leader-mondial-publicite-groupe-communication-wpp-publicis-omnicom-groupe-maurice-lévy-john-wren-martin-sorrell

 

Agences regroupées

Ce mariage sans précédent est l’occasion d’un rapprochement (voire d’une « fin de la concurrence ») parmi les réseaux d’agences bien connues. Avec entres autres, côté Publicis : Saatchi & Saatchi, Leo Burnett ou bien Digitas et côté Omnicom : TBWA\, DDB ou bien BBDO.

llllitl-publicis-group-omnicom-group-fusion-merge-leader-mondial-publicite-groupe-communication-wpp-publicis-omnicom-groupe-maurice-lévy-john-wren-martin-sorrell-3

 

PARTAGER        

 


 

Conflits entre clients

Les clients internationaux des 2 groupes, qui stratégiquement n’avaient pas placé leur budget communication dans le même groupe, vont désormais se retrouver « voisins ». Cela soulève donc de nombreuses questions. On pense notamment aux « budgets meilleurs ennemis », comme :

Coca-Cola (Publicis) VS Pepsi (Omnicom)

Google (Publicis) VS Microsoft (Omnicom)

- Samsung (Publicis) VS Apple (Omnicom)

Verizon (Publicis) VS AT&T (Omnicom)

- Coors Light (Publicis) VS Budweiser Light (Omnicom)

- Nissan, General Motors, Toyota, Renault et Volkswagen

Accepteront-ils cette cohabitation ?

llllitl-publicis-group-omnicom-group-fusion-merge-leader-mondial-publicite-groupe-communication-wpp-publicis-omnicom-groupe-maurice-lévy-john-wren-martin-sorrell

 

L’avenir de Maurice Lévy

A 71 ans, le « Publicis Omnicom Group » pourrait bien être le dernier grand coup d’éclat de Maurice Lévy au sein du Groupe Publicis. Une fusion inédite et historique dans le secteur de la communication, qui pourrait bien l’amener vers un poste de « chairman » de cette nouvelle entité. Tandis que les fonctions opérationnelles (l’exécutif), seraient confiées à l’américain John Wren.

Affaire à suivre…

llllitl-publicis-group-omnicom-group-fusion-merge-leader-mondial-publicite-groupe-communication-wpp-publicis-omnicom-groupe-maurice-lévy-john-wren-martin-sorrell

 

Sources : Ad Age, Bloomberg, Business Insider, Le Figaro et Le Monde.