Human Rights Watch : le pouvoir de libérer des prisonniers est entre vos mains !

Dans la Grand Central Station de New York, HRW a mis en place une structure composée de photographies de birmans derrière des barreaux. Barreaux qui étaient en réalité des stylos, que les passants du monde entier pouvaient saisir, pour ainsi libérer symboliquement les prisonniers politiques de Birmanie et signer une pétition internationale dans ce sens.

[tube]yioRh6IOABE, 610, 340[/tube]

Un dispositif créatif qui a su faire parler de lui et générer des effets concrets : 150 prisonniers ont été libérés grâce aux signatures obtenues.

Agence : JWT New York. Organisation : Human Rights Watch.

AUCUN COMMENTAIRE

PUBLIER UNE RÉPONSE