Étude : qui sont les créatifs freelances français

creatifs-freelances-france

40 chiffres clés sur la vie de créatif freelance en France.

La vie de freelance n’est pas un long fleuve tranquille, notamment quand on voit cet article sur les 5 conseils pour ne pas se faire avoir par ses clients quand on est freelance. Mais cela n’a pas empêché 70.000 créatifs français de se lancer dans l’aventure : ils représentent aujourd’hui 10% de l’ensemble des travailleurs indépendants en France.

Creads, la 1ère plateforme de création participative en France (creads.fr), a enquêté sur le sujet à travers une étude menée auprès de +1.100 créatifs, pour savoir qui étaient précisément ces petites mains derrière de grandes réalisations…

 

1. Un statut plutôt masculin

57% des créatifs freelances français sont des hommes (VS 43% de femmes) et ils ne sont pas aussi jeunes qu’on pourrait le penser, leur moyenne d’âge est de 37 ans.

creatifs-freelances-france-etude-graphistes-hommes-femmes-37-ans

 

2. Une situation pas que parisienne

Paris a certainement beaucoup d’agences de communication qui sont autant de clients potentiels, mais la capitale n’a pas le monople des freelances ! En effet, 63% des créatifs freelances français sont basés en région, contre 37% en Île de France.

creatifs-freelances-france-etude-graphistes-paris-province-regions-auto-entrepreneurs

 

3. Une activité récente

Parmi tous les créatifs interrogés, 60% ont créé leur statut de freelance lors de ces 5 dernières années, entre 2011 et 2015. On observe que seulement 8% des créatifs freelances d’aujourd’hui l’étaient déjà il y a 10 ans, à croire que ce n’est qu’une activité plutôt temporaire dans leur carrière et que le nombre de freelances a explosé ces dernières années.

creatifs-freelances-france-etude-statut-juridique-urssaf-2016

 

4. La liberté, le moteur des freelances

37% des créatifs freelances ont choisi ce statut pour la liberté dans le choix des horaires, comme dans celui des projets (28%), aux antipodes de la vie en agence de publicité notamment. Tandis que 24% l’ont fait pour se passer de la hiérarchie et seulement 11% pour obtenir un meilleur salaire.

creatifs-freelances-france-etude-graphistes-motivations-horaires-projets-salaire

 

5. Les graphistes sont les plus nombreux

Parmi les 70.000 créatifs freelances français, 47% sont des graphistes et 13% sont des infographistes : à croire qu’il y a beaucoup de demande pour ces 2 métiers. Ensuite on retrouve les créatifs publicitaires : 14% de concepteurs rédacteurs et 13% de directeurs artistiques.

Opportunité : certains métiers plein d’avenir tels que webdesigners et UX designers sont encore peu représentés, avec respectivement 7% et 1%. Voir l’article : les 10 métiers qui ont le plus d’avenir dans la communication.

creatifs-freelances-france-etude-graphistes-concepteur-redacteur-cr-directeur-artistique-da-webdesigner-illustrateur-metier-creation

 

6. Les freelances ont plusieurs activités

Autre enseignement, 54% des créatifs font du freelance en tant qu’activité et rémunération unique, mais ce n’est pas le cas de 46% d’entre eux : ils sont aussi en recherche d’emploi (12%), salariés en poste (11%), amateurs passionnés (11%), étudiants (10%) et même parfois retraités (2%).

creatifs-freelances-france-etude-graphistes-salaries-chomeur-emploi-etudiants-retraite

 

7. Des entreprises variées

63% des créatifs freelances français travaillent tant pour des PME ou des TPE que pour de grands comptes : s’ils ne travaillent pas uniquement avec des PME (25% d’entre eux tout de même), leur clientèle est donc plutôt variée. Les concernant, ils sont à 78% sous le régime de l’auto-entreprise (ou URSSAF), tandis que 22% sont inscrits à la Maison des Artistes.

creatifs-freelances-france-etude-graphistes-tpe-pme-auto-entreprise-maison-des-artistes

 

8. Les freelances aiment travailler le soir

Paradoxalement, leur première raison d’avoir quitté le monde de l’entreprise était de s’affranchir des horaires (voir le point N°4 ci-dessus), mais 48% d’entre eux apprécient tout de même travailler entre 9h et 18h. Cependant, on note qu’ils aiment travailler aussi le soir : 1 créatif freelance sur 2 aime travailler entre 18h et 00h. Enfin, il faut noter que 85% de ces freelances travaillent au moins 8h le weekend, une flexibilité appréciable pour leurs clients.

Concernant leur situation de travail, 95% sont installés à domicile, soit seulement 5% de créatifs freelances qui fréquentent les espaces de coworking ou ont leurs propres bureaux.

creatifs-freelances-france-etude-graphistes-horaires-weekend-temps-travail-coworking-bureau

 

9. Le challenge principal : trouver des missions

Sans surprise, l’enjeu N°1 des créatifs freelances en France, c’est d’avoir du travail au quotidien. Avec un certain équilibre : ni trop, ni pas assez. Ainsi, 68% trouvent que c’est difficile de trouver des clients et 49% soulignent l’importance du réseau pour cela.

Parmi les freins évoqués pour exercer cette activité : 29% disent qu’il y a de la concurrence avec d’autres créatifs, 16% qu’ils leur manque une expérience commerciale et 9% qu’ils n’ont pas assez de temps.

creatifs-freelances-france-etude-graphistes-trouver-clients-réseau-concurrence-commercial-temps

 

10. Les plateformes, un très bon allier

Dans cette quête perpétuelle de missions, les plateformes spécialisées pour les freelances sont en vogue : +1.822% d’inscrits sur ces 8 dernières années, si bien que désormais 60% de ces créatifs sont inscrits sur des sites comme Creads (creads.fr). Au passage, il existe aussi un site d’offres d’emploi spécialisé dans la communication : Un Job dans la Pub (unjobdanslapub.fr), créé par LLLLITL votre humble serviteur.

creatifs-freelances-france-etude-graphistes-plateformes-missions-creads-un-job-dans-la-pub

 

11. De l’expérience et des projets, ça motive

Les 4 motivations principales des créatifs qui se mettent en freelance sont simples : accéder à de nouveaux projets (28%), gagner de l’argent (20%), acquérir de l’expérience (16%) et enrichir son book (14%).

creatifs-freelances-france-etude-graphistes-projets-experience-argent-salaire-book-portofolio

Alors, vous en savez plus sur nos freelances français ? Partagez l’article !

À voir également :

• La journée type d’un créatif

• Les 10 pires cauchemars d’un créatif

• Le métier de directeur artistique en 10 graphiques